samedi 26 janvier 2019

Rouelle de porc séchée aux herbes

Une recette facile, bien adaptée pour les viandes de porc, bœuf ou canard, et qui fera merveille à l'apéritif !

Elle se prépare souvent avec du filet mignon, mais c'est aussi réalisable avec de la rouelle (le jambon coupé en tranches épaisses).

Ingrédients :
- une rouelle de 2 kg environ (gaec Voireuchon)
- du gros sel naturel de Guérande
- du thym séché
- du poivre concassé

Jour 1 :

Rouelle de porc de 2 kg du gaec Voireuchon

• Découper la rouelle en morceaux dans les parties les plus musculeuses. 
• Recouper les bouts plus minces pour obtenir des pavés de forme régulière (ces extrémités parées et ce qui reste au pourtour de l'os seront cuits en cocotte).


• Rouler les tranches de porc dans du sel, en prenant soin de saler dans les éventuels replis.
• Répartir une couche de sel dans le fond d'une boîte, y déposer les tranches de porc.
• Ajouter une couche de sel entre les morceaux et sur le tout.
• Laisser reposer au frais pendant 15 heures environ.

Jour 2 :

• Retirer les pavés du sel et bien les rincer à l'eau claire.
• Essuyer soigneusement, jusque dans les replis.


• Préparer un mélange de thym séché et de poivre concassé. Ils ont une fonction antiseptique. On peut, par goût, y ajouter du romarin, du laurier émiettés...
• Rouler les pavés de porc salés dans les herbes en appuyant pour les "incruster" dans la viande


 • Enrouler serré dans un torchon propre (lavé sans parfum ni adoucissant !) et disposer sur une clayette au réfrigérateur.


Semaine suivante :

• Démailloter une fois ou deux pour vérifier le bon déroulement du séchage. Changer le torchon s'il est humide (normalement non).

Le plus dur reste à faire : patienter pendant deux à trois semaines avant de pouvoir déguster !

Quelques semaines plus tard :


 Servi avec des petits légumes à l'aigre-doux mis en conserve l'été précédent...

.

mardi 11 décembre 2018

Agriculture Biologique - Des sols vivants et fertiles (Minute Bio)



L'agriculture biologique entretient et améliore la fertilité des sols grâce à la non-utilisation de produits chimiques de synthèse et d'OGM, le recyclage des matières organiques et la rotation des cultures. 

L'agriculteur biologique privilégie le maintien et le développement des haies, qui abritent les petits animaux et insectes amis des cultures, protègent celles-ci du vent et atténuent l'impact de la sécheresse.



.

mercredi 27 juin 2018

Derrière les soldes, des ouvrières asiatiques violentées pour tenir le rythme de production

"Les soldes d’été démarrent ce mercredi 27 juin. C’est parti pour six semaines de promotions et de rabais en tous genres. Mais derrière ces piles de vêtements à bons prix, il y a des ouvrières à l’autre bout du monde qui subissent tous les jours des violences verbales et physiques."

"Je ne veux pas mourir pour la mode", brandit cette ouvrière indienne.
@TheSolidarityCenter

Extraits :
"'Ces putes essaient de faire fermer l’usine', a crié mon chef. Il m'a tenue par les cheveux, m’a traînée au sol et m’a frappée. Un de ses collègues a arraché mes vêtements puis a continué à me frapper. 'On ne devrait pas donner de travail à des gens de votre caste' a-t-il hurlé devant un policier qui n’a pas bougé le petit doigt".
Ce témoignage très frappant est celui d’une ouvrière indienne. Elle travaille dans une usine de Bangalore, qui approvisionne notamment la grande chaîne de mode H&M. Le seul tort de cette jeune femme de 31 ans : avoir été élue à la tête d’un syndicat qui représente les ouvriers de l’usine. Les faits remontent à avril dernier. Au total, cinq travailleurs ont dû être hospitalisés dont un pour blessures graves. Et quinze personnes ont perdu leur emploi. 

Impact direct de la fast fashion
"Ces violences sexistes sont la conséquence de la chaîne d'approvisionnement mondiale. Le modèle de production rapide des enseignes de mode comme H&M, Gap et Walmart implique des objectifs de production déraisonnables et des contrats revus à la baisse, entraînant des heures supplémentaires non payées et une pression extrême qui poussent les femmes à travailler plus vite", estime Jennifer Rosenbaum, la directrice américaine du Global Labour Justice.
Pour qu’une marque comme H&M change ses collections toutes les deux à six semaines, il faut en amont un sacré rythme de production. Dans les usines cambodgiennes qui fournissent la marque suédoise, il faut fabriquer 230 pièces par heure et par ligne de fabrication. En Indonésie c’est 90 à 120 pièces toutes les 25 minutes ! 

L'article complet sur Novethic.fr



lundi 28 mai 2018

biodiesel de Total : un désastre pour les forêts tropicales

Biocarburants : la France à contresens

En Europe, près de la moitié de l'huile de palme importée est utilisée pour du carburant. C’est même désormais son utilisation première en Europe. Au moment où la France est censée construire une stratégie solide pour lutter contre la déforestation importée, le gouvernement s'apprête à donner le feu vert à Total pour un projet de bioraffinerie dans le sud de la France qui fera exploser la demande d'huile de palme et ravagera des forêts entières à l'autre bout du monde.

(Greenpeace, article du 27 avril 2018)


Projet de bioraffinerie géante de La Mède (Bouches-du-Rhône)

Pour alimenter cette bioraffinerie, ce sont 550 000 tonnes d’huile de palme qui seront importées chaque année.  
+ 64% pour les importations françaises !

Le biodiesel de Total : un désastre  pour les forêts tropicales 

Le projet de la Mède est emblématique de l’incohérence totale du gouvernement français sur le plan environnemental. Alors qu’il affiche sa volonté de mettre fin à la déforestation importée, avec l’axe 15 du Plan climat de Nicolas Hulot, il s’apprête à autoriser l’importation massive d’un produit destructeur pour les forêts d’Indonésie et de Malaisie notamment.

Cliché : Ulet Ifansasti / Greenpeace

La destruction des habitats naturels menace la survie de la faune sauvage

La culture de l'huile de palme à Bornéo, en Indonésie, menace les orangs-outans, les forçant à quitter les forêts et à se risquer à traverser des eaux infestées de crocodiles.

Sur le plan du climat, le biodiesel à base d’huile de palme est tout sauf une bonne idée.  

Alors que les agrocarburants sont parfois présentés comme une solution visant à réduire l’impact du secteur des transports sur les émissions de gaz à effet de serre, ce biodiesel fait le contraire.


Biodiesel : le remède pire que le mal

Lire > l'article sur Greenpeace

L'autorisation de l'importation massive d'huile de palme impliquera la France dans la déforestation qui frappe Bornéo par exemple.

(Greenpeace France)

mercredi 23 mai 2018

Manger du Bio : le clip et la pétition !


Manger biologique, local et de saison dans nos cantines...
Vous y pensez ?
Vous le voulez ?
Vous approuvez ?
Soutenez notre action et signez la pétition   > ICI <

.